Environnement

Situation géographique de la sablière

Plan de situation de la sablière Grunder

Cliquez pour zoomer

La Sablière Grunder est située au sein du massif forestier de Haguenau. Elle se trouve au sein d’une surface boisée à l’est de la commune de Haguenau, à proximité d’une route départementale située au sud. Elle est composée de divers milieux : forêt jeune et âgée, milieux sableux, milieux ouverts et arbustifs, pelouses et zones humides.

L’exploitation du sable est effectuée dans la partie nord et le comblement avec des matériaux inertes dans la partie sud du site.

Elle couvre une superficie de l’ordre de 16,71ha, dont environ 15ha en surface exploitable autorisée. La présence de plusieurs espèces animales protégées au sein de la sablière a fait l’objet d’une dérogation préfectorale (batraciens, avifaune, chiroptères et autres mammifères terrestres) en vue de préserver au mieux la biodiversité du site et de son environnement.

A cet effet, la société Sablière Grunder SA et les associations de protection de la nature (LPO Alsace et BUFO) se sont rapprochées, afin de mettre en place un suivi périodique des populations des espèces concernées.

BUFO ALSACE

BUFO Alsace

L’association BUFO Alsace (créée en 1997 et vouée à l’étude des amphibiens et reptiles d’Alsace), a été sollicitée en 2013 pour réaliser un inventaire et un suivi de l’herpétofaune présente sur le site.

En voici les observations :

Observations des amphibiens et reptiles d’Alsace - BUFO Alsace

Actuellement, cinq espèces d’amphibiens sont présentes sur la sablière Grunder. La réussite de la reproduction de la Grenouille rousse est à confirmer en 2016.

Localisation des observations en 2014

Localisation des observations en 2014

Cliquez pour zoomer

Création de mares :

Deux mares permanentes de surfaces importantes et de profondeurs variables ont été créées en faveur des amphibiens dans le secteur sud-ouest et ouest de la sablière.

Celles-ci ont été étanchéifiées avec une couche d’argile de 30  cm d’épaisseur, et du sable a été déposé sur les berges en pentes douces, selon le schéma ci-dessous :

Aménagement de la sablière Grunder à Haguenau

Cliquez pour zoomer

Un entretien des mares est réalisé régulièrement, en dehors de la période de reproduction des amphibiens, soit de septembre à février: coupe des phragmites et de quelques arbustes afin de ré-ouvrir le milieu et favoriser l’ensoleillement, fauche de la zone une fois par an pour limiter le développement de solidage présent sur le site, entretien des fossés pour conserver un milieu pionnier (…).

mare n°1


LPO ALSACE

LPO Alsace

La LPO Alsace (Ligue pour la protection des oiseaux) a été également missionnée pour réaliser un suivi de l’avifaune sur le site de la sablière en 2014.

Lors de la première année de suivi de l’avifaune en 2014, 44 espèces d’oiseaux ont été inventoriées sur le site d’exploitation, grâce à la mise en place de deux méthodes :

  • Les Points Fixes d’Observations (PFO)
  • Les circuits aléatoires de prospections (10 heures de terrain ont été réalisées)

84 observations ont pu être collectées entre le 27 février et le 21 mai 2014.

Lors des PFO, 35 espèces ont été dénombrées (soit par leurs manifestations vocales ou par des observations directes). Les circuits aléatoires de prospection ont permis de relever la présence de 9 espèces supplémentaires.

Au total en 2014, 10 espèces figurant en liste rouge régionale ont été observées sur le site. Parmi elles, 7 espèces sont nicheuses sur le site de la sablière.
4 cortèges d’oiseaux différents ont été identifiés, le cortège le plus représenté étant le cortège forestier (28 espèces), le cortège «milieux semi-ouverts pionniers» (9 espèces), le cortège «zones bâties» (4 espèces) et le cortège «zones humides» (2 espèces).

2 des 11 espèces emblématiques de la zone de protection spéciale (ZPS) «Massif forestier de Haguenau» ont été recensées. 1 d’entre elles est nicheuse sur le site: il s‘agit du pic cendré, 1 à 2 couples cantonnés (cf photo ci-dessous).

 

 

Pose de nichoirs

L’installation de nichoirs est une des mesures compensatoires mise en place pour limiter au maximum la perte d’habitat de reproduction disponible. En effet, à mesure que des extensions sont programmées pour mettre à jour de nouveau gisements de sable, les zones boisées matures doivent inévitablement être décapées.

Ces travaux peuvent entraîner une diminution des habitats disponibles pour la reproduction de certaines espèces dites cavernicoles. On pallie à cette carence en installant des nichoirs qui pourront ensuite être déplacés à mesure de l’avancée des travaux.

C’est pourquoi entre 2013 et 2014, 16 nichoirs ont été installés sur le site.

3df7d864060f329bac6867e94ae5cea5_____________